Retour à la liste

1.1.18. Presse pour portrait électrique


          Deuxième moitié du XIXe siècle


Cet appareil qui illustre un des effets des charges électriques est inventorié sous le nom de presse électrique. Il est cité dans les anciens traités de physique comme expérience du portrait de Franklin car c'est d'ordinaire le portrait de Franklin qui était reproduit.


Dans une feuille de carton, on découpe l'image à reproduire; on insère cette découpe entre une feuille d'or extrêmement mince et la feuille de papier ou la bande de tissu sur laquelle on veut reproduire l'image. Le tout, isolé par deux feuilles de carton est inséré entre deux planchettes.

Deux bandes d'étain, qui touchent les bords opposés de la feuille d'or, permettent de diriger à travers celle-ci la décharge d'une batterie de bouteilles de Leyde. La feuille d'or se volatilise et vient imprimer sur le papier ou le tissu, l'image découpée.


Les planchettes de 19 x 10 cm ont 2 cm d'épaisseur.

Ici on a trouvé entre celles-ci, une feuille de carton, la découpe, une feuille d'or et un morceau de tissu.


La découpe représente un écusson à trois fleurs de lis entourées de l'inscription :

                                    PEINTES PAR LA FOUDRE


Inventaire : Ph 1.59



Images

< >