Retour à la liste

1.1. 2 Sphère isolée et ses 2 calottes


         Fin du XIXe siècle

Quand un conducteur reçoit une charge électrique, celle-ci se répartit sur sa surface.
. Pour le montrer, on utilise :
- une sphère de laiton creuse de 10,3 cm de diamètre, percée d’un trou de 3 cm de diamètre et portée par une tige isolante    (hauteur totale 44 cm)
- deux calottes hémisphériques qui s’adaptent exactement sur la sphère et sont maniées par des tiges de verre


. Quand la sphère est chargée on vérifie qu’il y a des charges sur sa surface et, grâce au trou, qu’il n’y en a pas sur la paroi interne


. Quand la sphère étant chargée, on lui applique les deux calottes puis on écarte celles-ci, on vérifie que la sphère est déchargée et les calottes chargées. (L’ensemble sphère-calottes appliquées formait un conducteur dont la surface était la surface externe des calottes).


Inventaire : Ph 2.91 et Ph 2.92




Images

< >